Yaëlle Penkhoss, Portrait

Yaëlle Penkhoss, Portrait

Equilibre Pilates :
Le
parcours et les conseils de Yaëlle Penkhoss,
Coach de Pilates aguerrie !

Son studio, Equilibre Pilates la mobilise pleinement, elle est aussi membre du bureau de la Fédération des Professionnels de la Méthode Pilates (FPMP) et instructrice PoleStar, sa passion pour le Pilates est multiforme et rempli bien son emploi du temps.

Nous avons le plaisir de travailler pour et avec Yaëlle depuis plusieurs années. Très impliquée dans sa branche, elle est de ceux qui font vivre et avancer le milieu du Pilates en France.
Nous avons tenu à vous la présenter, car elle gagne à être connue !

Inspirez-vous !

Quel est votre parcours ?

 

Aujourd’hui ça fait 19 ans que j’enseigne le Pilates.
Je me suis formée au Brésil.

J’ai eu une première carrière de danseuse : la Danse et le Pilates sont des communautés qui se croisent. Dans le cadre de leur préparation, beaucoup de danseurs pratiquent le Pilates.

Ce sont deux activités qui nécessitent et qui travaillent dans le sens d’une grande conscience du corps.

Cette année, c’est l’anniversaire d’Equilibre Pilates, le studio qui a déjà 10 ans. La structure accueille une centaine d’élèves et depuis sa création, elle a sensibilisé et/ou convertie environ 2000 personnes.

equilibre pilates studio

Le Pilates connaît une expansion particulière ces dernières années : pourquoi ?

Apparu dans les années 30, le Pilates est développé jusque dans les années 60 par son inventeur, Joseph Pilates. Entre 1980 et 2000, le Pilates connaît un regain de popularité aux États-Unis.

En France, il y a effectivement un énorme boom depuis deux ou trois ans. L’apparition du Pilates dans les médias a été relativement tardive, mais aujourd’hui la méthode est plus connue. Le Pilates c’est une méthode fantastique qui doit vraiment être connue et pratiquée.
L’autre facteur de vulgarisation, c’est l’arrivée du Pilates dans les salles et les clubs de gym.

Il y a un développement du Pilates à deux rythmes : de nombreuses associations proposent maintenant du Pilates au sol, facile à mettre en œuvre. Il existe aussi des studios spécialisés, comme Equilibre Pilates, qui proposent une prise en charge globale sur le tapis et les appareils pilates pour aller plus loin dans la pratique.

Les gens qui pratiquent le Pilates sont souvent des « fidèles » de la discipline : j’ai certains clients depuis 12 ans !
Le Pilates est une pratique qui permet de résorber des douleurs, des problèmes liés à des blessures. Au-delà d’un simple sport, le Pilates est une façon de prendre soin de soi.

La clientèle du Pilates est variée ; il y a des gens âgés qui viennent , des jeunes, des hommes, même si la majorité des adeptes sont des femmes.
C’est une clientèle fidèle qui fréquente le studio pendant plusieurs années, en moyenne deux à trois ans.
En plus d’être une des clefs de la réussite du studio, cette fidélisation est une grande satisfaction.

Au studio, vous partagez votre enseignement entre particuliers et pros ; en quoi ces deux activités sont-elles complémentaires ?

Ces deux activités vont ensembles et « cohabitent » dans le studio.
C’est vrai que la présence de nouveaux stagiaires crée une véritable émulation, une ambiance particulière. C’est à la fois intéressant pour les stagiaires et pour les clients. Pour moi, c’est un gage de qualité. Equilibre Pilates est un endroit dynamique, un espace d’apprentissage à tous les niveaux.
Bien entendu, pour les formations pros, des créneaux sont réservés… les week-ends par exemple.
Finalement, à Equilibre Pilates, la formation pros et l’accompagnement dispensé aux clients sont intrinsèquement liés.

Y a-t-il des valeurs, ou des principes, associés au Pilates ?

Le Pilates se base sur 6 principes fondamentaux. Les valeurs que j’associe au Pilates sont liées à ces principes de base.
La qualité du mouvement est profondément liée à la respiration. Le Pilates est un travail en conscience où le corps et l’esprit sont reliés, indistincts. On appelle ça « BodyMind ».
Ce qui me parait important, c’est la concentration, la transformation et l’apprentissage.

Et comment ces valeurs « prennent forme » dans votre studio ?

Il y règne une ambiance de bienveillance et de non-jugement. Le Pilates est une technique globale, c’est un travail de reconstruction porté par une dynamique positive.

equilibre pilates

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait enseigner le Pilates, monter un studio ?

  • S’intéresser au marché, vraiment comprendre ce que c’est, ne pas oublier que monter un studio c’est aussi une démarche commerciale. Il faut aussi être bien conscient des contraintes de l’activité : l’emploi du temps, le planning… On est souvent mobilisé sur les créneaux horaires où personne ne travaille : les soirs, les week-end, pendant les vacances… Il y a une désinformation sur ces contraintes.
  • Savoir qu’être prof est un d’abord et surtout un travail de passation. On est amené à répéter des choses tous les jours et toute la journée. Tout le monde ne peut pas le faire…
  • S’informer sur le « chemin » à parcourir pour ouvrir son studio. C’est un chemin relativement long… encadrer des gens dans une pratique sportive est une responsabilité et ne se fait pas sans apprentissage. Il faut près d’un an et demi pour obtenir le diplôme nécessaire. On ne peut pas faire l’impasse là-dessus.

Comment devenir Coach de Pilates ?
Où s’informer ?

J’engage toute personne qui voudrait se former et qui cherche des informations sur les formations à consulter le site de la Fédération de Professionnels de la Méthode Pilates. Ils y trouveront tous les renseignements nécessaires.
A Equilibre Pilates nous faisons un travail d’accompagnement des professionnels qui va de pair avec la formation pro.

yaelle penkhoss portrait

Quels sont vos 3 challenges pour les années à venir ?

  • Travailler en profondeur sur le marketing et la communication. Je ne sais pas encore comment, mais c’est vraiment une chose que je voudrai développer assez rapidement !
  • Je prévois aussi de travailler en profondeur sur mon Business Model…
  • Mon troisième challenge ? Faire tout ça très bien… mais sans travailler trop !